Du thermage à la radiofréquence

La radiofréquence en est à la 3° génération :

appareil Iskeen radiofrequence

appareil Iskeen radiofréquence

La première s’appelle le THERMAGE : Il s’agit d’une radiofréquence monopolaire, l’application se fait en 1 séance, l’application est assez douloureuse, les résultats sont excellents, mais le traitement est onéreux, et assez lent ( 1 à 6 mois pour voir les résultats) : 500 à 3000 Euros par zone.

La deuxième : Radiofréquence bipolaire donne des résultats similaires, en 4 à 6 séances, le budget est plus abordable 200 à 300 Euros par zone.

La troisième : Radiofréquence tripolaire et mutipolaire baptisée iSkeen ; présente les mêmes résultats, l’application est indolore, les résultats se voient dès la première séance, et s’améliorent en 3 mois à 6 mois.

Radiofréquence, systèmes unipolaires et systèmes multipolaires

Les bienfaits de la radiofréquence sur la peau se font immédiatement constater dès la fin du traitement car l’épiderme présente une allure plus tendue.

On constate également une multitude de bienfaits à effets retardés qui se font remarquer après plusieurs semaines ou quelques mois.

En ce qui concerne les rouages du traitement, on distingue deux types bien distincts d’appareils, qui sont les systèmes unipolaires (thermage) et les systèmes multipolaires (iSkeen).

Le premier groupe a le mérite de générer une chaleur puissante grâce à l’énergie importante dégagée par la surface de son électrode.

Le derme est chauffé en profondeur tandis que les zones superficielles qu’il est nécessaire de protéger sont refroidies.

L’envers de la médaille existe toujours. Malgré une action très rapide et une efficacité irréprochable sur le relâchement de la peau, les inconvénients de ce traitement sont sa durée très longue, son côté douloureux et onéreux.

Afin d’atténuer la douleur, l’application d’une crème anesthésiante, la prise d’antalgiques ou une insensibilisation à l’air froid est permise.

Le système multipolaire quant à lui est apprécié pour son émission contrôlée de radiofréquence.

Il est en effet possible de limiter les ondes projetées et de permettre de bien contrôler la pénétration.

L’avantage de ce type de traitement sur l’autre méthode existant est d’être plus sûr, moins invasif et surtout moins onéreux.

Du thermage à la radiofrequence

Premier traitement pouvant traiter la cellulite et le relachement cutané du visage

et du corps, le thermage est agrée aux Etats-Unis depuis Mars 2006. Le thermage traite le relâchement cutané avec la technique de la radiofréquence.Il permet un lifting sans chirurgie

Le thermage agit en chauffant l’épiderme et le derme, ce qui provoque une rétractation du collagène, repulpant les zones ridées et relâchées du visage et du corps. Il fait pénétrer ses ondes au plus profond du derme, jusqu’au muscle.

La zone à traiter est délimitée par une grille de repères décalqués sur la peau et numérotés pour éviter de traiter deux fois le même endroit.

Le médecin fixe une moyenne au départ et augmente progressivement la température jusqu’à la limite du supportable, aux alentours de 100 degrés.

Pour traverser la peau sans la brûler, on envoie en même temps un cryogaz, très froid, qui rend la chaleur supportable, limite les phénomènes inflammatoires et la formation d’oedèmes.

La technique du thermage est assez douloureuse et l’on ne pratique pas une anesthésie locale car la réaction du patient est importante pour le médecin.

Il va progressivement faire monter la température jusqu’à 100 degrés, en fonction des zones et, pour éviter les brûlures, le médecin attend du patient qu’il lui signale son seuil de tolérance à la douleur.

Les inconvénients du thermage :

  • Technique assez douloureuse
  • Résultats visibles à partir de 1 à 3 mois
  • Prix (entre 2000 et 2500€ la séance)

La technique du thermage a donc évoluer depuis pour laisser place à la radio fréquence, qui fonctionne en chauffant en profondeur les fibres de collagène de la peau et des tissus cutanés tout en préservant l’épiderme.

Cette action de chauffage profond et uniforme crée un effet immédiat de rétractation cutanée et de modelage tissulaire.

La contraction des fibres de collagène resserre et restructure la peau, et durant plusieurs mois la production de collagène est stimulée

En résumé : C’est le traitement de choix de la cellulite et du relachement cutané, les résultats sont durables, il s’agit du traitement préventif et curatif de tous les relachements cutanés, et des problèmes cellulitiques

.

La radiofréquence est dite à couplage capacitif :

  • Répartition de l’énergie de façon uniforme sur toute la surface de l’embout
  • Offre un échauffement volumétrique uniforme
  • Application de la radiofréquence monopolaire
  • Contraction dans le derme pour la rétraction tissulaire
  • Contraction des septum fibreux pour le remodelage
  • Cicatrisation secondaire: déposition de collagène et remodelage, contraction graduelle

Radiofréquence : un traitement sûr

Il faut noter qu’un traitement par radiofréquence ne laisse aucune trace, exceptés peut-être quelques rougeurs ou des petits gonflements passagers.

Au final, une peau plus lisse, plus élastique et plus tonique est au rendez-vous, sans compter le fait que les résultats vont en s’améliorant après quelques mois.

La technique de la radiofréquence peut également être combinée à plusieurs autres méthodes esthétiques
habituelles, comme les diverses injections, le mésolift,
la lyse adipocytaire sans oublier les ultrasons et lasers en
tout genre.

Tout le monde a donc désormais la possibilité de profiter d’une peau constamment jeune et en bonne forme grâce à la radiofréquence.

Enfin un traitement efficace sur la cellulite et le relâchement cutané.